Chine: la correspondante de «L’Obs» ciblée par Pékin après un article